Fils RSS pour les
Articles
Commentaires

Depuis trois ans déjà, nous organisons, Mike et moi, un «24 heures des petits pédés». C’est pour nous l’occasion de passer du bon temps avec nos meilleurs potes, de prendre un coup et de se faire une bonne bouffe. Ça se passe en automne, dans un chalet rustique pas trop loin de Québec.

La première année, j’avais fait braiser une épaule d’agneau. L’an dernier, Mike avait fait ses salsicie E fagioli. Cette année, je me suis permis d’offrir à mes meilleurs amis un spagat de mon cru: boulettes et côtes levées. Ce fut un succès! Voici donc la recette (inspirée de 2 recettes de Josée Di Stasio, le ragù du dimanche et la sauce tomate aux boulettes).Spaghetti boulettes et côtes levées

Spaghetti aux boulettes et côtes levées des conards

Pour 5 carnivores affamés

BOULETTES

  • 750 g de porc haché
  • 1/3 tasse de chapelure sèche
  • 1/3 tasse de lait
  • 2 oeufs battus
  • 2 gousses d’ail pressées
  • 1/4 c. à thé de muscade
  • 1/2 tasse de parmesan râpé
  • 1/2 tasse de persil italien ciselé
  • Romarin, origan et basilic séchés au goût
  • Sel et poivre au goût

CÔTES LEVÉES

  • 750 g de côtes levées de dos de porc, découpées à chaque côte

SAUCE

  • 2 boîtes de 796 mL de tomates italiennes en dés
  • 3 gousses d’ail hachées
  • 1 tasse de vin rouge
  • 1 tasse de persil italien ciselé
  • Un peu de sucre (au goût, pour balancer l’acidité des tomates)
  • Romarin, origan et basilic séchés au goût
  • Sel et poivre au goût

BOULETTES

Dans un grand bol, mélanger la panure et le lait. Laisser reposer quelques minutes. Mélanger le reste des ingrédients et former des boulettes d’environ 1 po de diamètre. Dans une grande poêle, faire dorer les boulettes dans de l’huile (olive ou canola). Retirer les boulettes et faire dorer les côtes levées. Réserver les viandes. (Pour les copains, j’avais fait cette étape à la maison, avant de partir. Il ne me restait plus qu’à faire la sauce et y ajouter la viande une fois rendu au lieu de perdition. Comme nous n’avions pas l’eau courante au chalet, ça rendait le tout plus simple.)

SAUCE

Mélanger tous les ingrédients dans une grande casserole et porter à ébullition. Ajouter les boulettes et les côtes levées et laisser mijoter au moins 2 heures, ou jusqu’à ce que la viande des côtes levées soit tendre.

Servir sur des spaghettis, avec du parmesan et un bon rouge. On peut omettre les côtes levées pour un plat un peu moins lourd. Mais disons que pour un «party de gars» c’est indispensable!

Nous nous sommes tous régalés. Voici en prime la joyeuse bande de l’édition 2008 des «petits pédés» (Flèche, Manu, Jean-Sex, Bojeanse, NormDude alias Colonel Sanders et GrosGagnon).pedes2008

Une réponse à “Le spaghetti «pour hommes» des conards (boulettes et côtes levées)”

  1. le 07 Mar 2012 à 16:12 Lionne du Nord

    De la cuisine comme je l’aime! Je dis si souvent qu’à force de nous mettre du allégé, du 2%, voire 1% et compagnie, ça ne goûte rien.
    J’aime la bouffe, la vraie. Je suis une véritable carnivore furieusement gourmet et gourmande.

    Une belle bande de joyeux lurons, lâchez pas! Du beurre, c’est du beurre et de la crème c’est de la crème! Pis c’est bon en crime!

    Super la recette,j’y ai ajouté de l’oignon et du céleri, boulettes et sauce. Pour les boulettes, j’ai émincé plus finement les oignons et le céleri. J’ai mis de la chapelure italienne.

    Bon, après, un bon spagat avec des boulettes c’est typiquement québécois et comme nous sommes de vrais carnivores on met de la viande et encore de la viande. Alors… on peut même ajouter ces boulettes à une sauce spaghetti à la viande comme nos mères la faisaient, boeuf, porc et veau.